Définition céramique

Home  /  Comprendre la céramique  /  Définition céramique

On décembre 14, 2018, Posted by , In Comprendre la céramique, With Commentaires fermés sur Définition céramique

Lorsqu’on parle de céramique, cela parle d’une part du matériau utilisé pour confectionner certains objets, et d’autre part de la technique utilisée pour modeler ce matériau. La céramique a existé depuis toujours et elle désigne en fait un objet fabriqué à partir d’argile cuite. Différentes techniques existent depuis la nuit des temps pour obtenir des produits finis de divers types. Entre le séchage au soleil à l’utilisation des méthodes industrielles sophistiquées, en passant par la cuisson au feu, les méthodes usées par la céramique témoignent à juste titre de leur origine lointaine. En effet, on ne peut pas parler de céramique sans remonter à plusieurs milliers d’année avant notre ère.

Les anciennes civilisations babyloniennes, egyptiennes, asiatiques et européennes ont développé depuis des temps immémoriaux des œuvres d’art en céramique pour pouvoir subvenir aux exigences de leur quotidien. De nos jours le mot céramique regorge d’un vaste répertoire de métiers tels que les spécialistes de l’argile (potier), les professionnels de la porcelaine, les experts du grès et autres techniciens de la céramique industrielle. Chaque professionnel utilise des techniques spécifiques pour obtenir le résultat fini. Tout dépend du matériau et de la température mis à profit pour fabriquer les objets. Les conditions climatiques jouent en effet un rôle capital dans la transformation du matériau de base.

Les différentes innovations ajoutées au fil du temps font de la céramique un art complexe qui ne consiste pas seulement à cuir de la terre à une température intense. Avec les grandes découvertes scientifiques et techniques qui survinrent au XIXème siècle, le métier a connu une mutation considérable. On procède au mélange de plusieurs matières pour confectionner des produits encore plus solides. C’est le cas des dérivés céramiques utilisés dans le sanitaire et l’industrie médicale. C’est dans tous les domaines de la vie quotidienne que ce précieux matériau s’impose comme un atout de premier ordre. Même l’originalité des couleurs est un travail de fond qui nécessite plusieurs heures de travail et de savoir-faire.

La diversité du matériau exige une certaine connaissance de la part des artisans. Chaque pièce se veut d’être un chef d’œuvre unique qui met en valeur toutes les caractéristiques des matières utilisées. Au-delà des contraintes liées aux conditions de préparation, il est aussi nécessaire de connaître les particularités de chaque élément mis en jeu pour pouvoir obtenir un produit fini digne de ce nom. Cela peut sembler anodin, mais il faut tenir compte que chacun des constituants mis en exergue comporte des spécificités qui le définissent pleinement. Ce qui veut dire qu’aucune action ne se fait de manière hasardeuse et prend en considération plusieurs aspects qui sont le gage d’un résultat probant. La céramique est dans cette optique une science qui a son objet d’étude, son champ d’application, ses méthodes d’investigation et ses nombreuses théories.